Cabinet Delambre , 1 rue Delambre, 75014 Paris, France
 
Christine Calypso KAN

Aller à la rencontre de votre “saboteur intérieur” avec la therapie IR


2 commentaires
Avoir le choix therapie IR paris 14

On a tous en nous au moins un petit saboteur intérieur, une partie de nous ou un comportement qui nous gêne comme par exemple : 

  • La peur : un de nos plus grands saboteurs. Elle nous paralyse et nous pousse à rester accrochés à notre sécurité.

  • Le jugement : ou critique intérieur.

  • La culpabilité : elle va influencer notre manière d’agir car on n’assume pas qui l’on est et que l’on a peur de ne plus être aimé.

  • La procrastination

  • La compulsion

  • La pression : ou tendance workhalic qui nous pousse à en faire toujours plus.

Ce saboteur est présent tant que l’on ne sait pas comment l’identifier et que l’on nie ou rejette son existence.

Qu'est ce que la therapie IR®, Intelligence Relationnelle ?

Cette thérapie conçue par le Dr François Le Doze, neurologue et psychothérapeute, met la relation au cœur de l'accompagnement.

La thérapie IR mêle trois approches complémentaires. 

- L'IFS que nous détaillerons dans cet article.

- La théorie de l'attachement : enfant, nous apprenons à gérer nos émotions et à développer notre confiance en nous. L'absence de lien d'attachement sécure avec les parents peut générer des difficultés pour socialiser, des angoisses de séparation. Quand ça n'a pas pu être le cas, le thérapeute peut devenir une figure d'attachement fiable pour établir un environnement relationnel sûr qui facilite l'évolution de la thérapie.

"C'est à travers ces relations privilégiées avec une figure d'attachement que l'enfant construit progressivement des modèles opérationnels internes, modèles de soi, du monde, et des figures d'attachement" J. Bowlby

Seul un enfant sécurisé peut explorer le monde avec confiance.

- Enfin, la Théorie Polyvagale observe comment nous réagissons face au danger et son impact sur notre santé mentale. Grâce à elle, on encourage une stabilité du système nerveux, fondamentale pour une sécurité relationnelle solide.

La thérapie IR est une thérapie innovante, où le patient trouve la sécurité, l'attachement et le pouvoir de guérir ses blessures internes. 

Une vidéo extraordinaire pour comprendre ce mécanisme : la video.

deux-pantins-representant-nous-et-le-saboteur-interieur

Aller à la rencontre des parties de nous

La thérapie IR, très inspirée de l’Internal Family Systems (IFS) permet de se libérer des conflits internes, d’alléger le fardeau du passé pour retrouver  le plaisir et la force d'être authentique, sans entraves.

Cette thérapie considère, comme Freud ou l’analyse transactionnelle, que notre psychisme est multiple et unique.

Cependant, ce qui la différencie des autres thérapies, c'est la conviction que ces parties qui nous composent sont des réalités vivantes de nous-mêmes, incarnées dans notre corps : la partie qui veur dormir/la partie qui veut ruminer, la partie qui veut manger des bonbons/la partie qui veut mincir, la partie qui veut travailler sans arrêt/celle qui sait qu'il faudrait se reposer etc. Elles ont leur propre autonomie, liées à nos compétences, croyances et émotions, et se développent en fonction de nos besoins et de notre environnement.

Nous traversons tous des expériences négatives dans la vie, plus ou moins tôt et plus ou moins douloureuses qui peuvent être comme enkystées si elles n’ont pas été digérées. Ces souffrances agissent à notre insu en poussant nos parts à endosser des rôles dysfonctionnels.

Le problème est que la plupart d’entre nous sont coupés de nos sensations et ne captent pas les messages que nous envoie notre corps. 

L'un des objectifs de la thérapie IR est de rétablir une connexion corps/esprit afin de restaurer le sentiment d'unité. C'est la première étape vers le rétablissement du "self", c'est-à-dire le soi idéal, l’espace depuis lequel on peut faire librement ses choix, s'appuyer sur ses ressources, exprimer sa créativité et tisser des relations harmonieuses avec les autres.

deux-pieds-emprisonnes-par-une-chaine

Comment ça marche ?

Le processus de réunification intérieure se fait en soulageant nos parties de leurs fardeaux (conflits intérieurs, émotions négatives, croyances) pour qu'elles puissent être guéries et fonctionner à nouveau librement. 

Le thérapeute guide le sujet pour qu'il prenne conscience de son monde intérieur et de sa multiplicité, identifie les parties alourdies par des fardeaux et se libère de ceux-ci

Un exemple concret est celui d’un homme en auto-sabotage permanent et en colère contre lui-même. Nous sommes allés explorer la part de lui qui pose le plus problème : la part auto-sabotage qui était en fait bloquée à un âge où cet homme se faisait insulter en permanence par son père. On a libéré cette part de son fardeau pour qu'elle se sente plus légère, reconnue et prenne de moins en moins de place.

En thérapie IR, je vous guide pour que vous puissiez ressentir de la compassion envers cette partie de vous mêmes qui vous gêne et l’aider à se décharger consciemment des fardeaux qu'elle porte, en lien avec des situations passées où elle est restée bloquée.

Autre exemple : une partie critique très forte qui protège une petite fille ou un petit garçon qui dans l'enfance devait être plus que parfait pour recevoir de l'amour de ses parents.

Des rituels de visualisation mentale que l'on peut faire en hypnose, tels que jeter une valise dans le feu ou se libérer des boulets entravant sa marche, peuvent permettre cette libération.

Le moment le plus important a lieu quand on se rend compte que notre dysfonctionnement ne concerne pas tout notre être, mais seulement une partie de nous-mêmes, bloquée dans le passé ou figée dans un rôle, et qu’il suffit de décharger cette part de ce rôle inapproprié pour qu’on se sente libéré et accède à nos ressources intérieures. 

Une fois ce travail achevé, qui peut durer de 2 à 20 séances (en fonction du nombre de sujets à traiter), le résultat est toujours le même : la confiance en soi, l’’abandon progressif des comportements extrêmes, des croyances limitantes, une bonne régulation des émotions.

On devient capable de puiser en soi-même les ressources dont on a besoin, et d’entrer en relation avec autrui de la même façon qu’avec ses parts : en faisant preuve de compassion, de curiosité et de bienveillance.

Comparé aux autres méthodes, cette thérapie permet non pas d'acquérir de nouveaux comportements, mais de libérer tout ce qui emprisonne l'individu, tout ce qui l'empêche d'accéder à sa singularité.

un-homme-avec-un-masque-de-saboteur-interieur

Quel est le rôle de ces "saboteurs" ?

L'IR (comme l’IFS) distingue deux types de "protecteurs", les managers et les pompiers, qui sont des parties de nous-mêmes ayant fait l'expérience de la souffrance à un certain âge et cherchant à nous protéger, bien que leurs méthodes soient contre-productives et souvent sources de malaise et de douleur. 

Par exemple, la critique, l'anticipation, la procrastination sont des comportements typiques des managers, tandis que les pulsions visant un réconfort physique (drogue, tabac, sucre, etc.) et psychique immédiat, le besoin d'évasion sont caractéristiques des pompiers.

Nos gardiens, qu'ils soient pompiers ou managers, se font sentir à travers des sensations corporelles. La méditation dynamique proposée par François Le Doze dans son livre "La Force de la confiance", vous aide à reconnaître le vôtre.

Comment aller à la rencontre de notre "saboteur"?

  • Trouvez un lieu paisible et installez-vous confortablement.

  • Concentrez-vous sur votre souffle.

  • Dès que vous vous êtes apaisé, souvenez vous d’un moment récent où vous avez été stressé, que ce soit au travail, à la maison, dans les transports ou dans la rue.

  • En repensant à la scène, avez-vous une impression de serrement, de pression ? Si oui, il y a des chances que votre protecteur soit un manager. Celui-ci se manifeste souvent par des tensions corporelles. 

  • Si vous avez éprouvé une sensation de perte d’énergie, de grande fatigue ou à l’inverse, un regain d’énergie après une forte montée émotionnelle contenue, si des images ou des pensées sans rapport avec la situation vous sont venues, comme pour vous couper de vos sensations, votre protecteur est certainement un pompier.

dessin-de-pompier-un-type-de-saboteur-interieur
  • Poursuivez la méditation en observant ces sensations, sans jugement, simplement en les notant. Elles sont l'expression de votre protecteur, cherchant à vous défendre. En reconnaissant votre protecteur, qu'il soit manager ou pompier, vous apprenez à comprendre vos réactions face au stress et à l'anxiété. Cette reconnaissance est la première étape pour mieux gérer ces situations à l'avenir.

  • Puis commencez à vous connecter à cette partie en lui posant des questions :  Quand est-elle apparue? Invitez-la à vous montrer ce qu’elle veut que vous sachiez d’elle ? Est-elle coincée dans une scène du passé ? Qu’est ce qui est important pour elle quand elle fait ça ? Quel est son besoin ? Est-ce qu’elle se sent comprise à présent ? A quoi ressemble son monde quand elle a son besoin ? Se sentir en relation, se sentir vu, aimé, en sécurité, avoir sa place dans le monde ?

  • Continuez à respirer calmement, à votre rythme. Prenez un moment pour protéger votre protecteur pour son rôle dans votre vie. Il est là pour vous aider et vous soutenir, même si parfois ses méthodes peuvent sembler difficiles ou déroutantes.

  • Cette pratique vous permet de bâtir une confiance plus profonde en vous-même et en votre capacité à naviguer dans les situations stressantes. Elle est d'une efficacité étonnante sur tout type de sabotage interne.

    Prenez le temps de la plonger dans une bulle contenant son besoin, une bulle de sécurité par exemple. Identifiez la couleur, les sensations, laissez la profiter de ce moment. 

  • Lorsque vous vous sentez prêt, ramenez doucement votre attention à votre environnement. Bougez légèrement vos doigts, vos orteils, puis étirez-vous doucement. Ouvrez les yeux et prenez un instant pour 

  • Pratiquez cette méditation régulièrement pour vous aider  à comprendre votre protecteur. Avec le temps, vous pouvez même apprendre à travailler en harmonie avec lui, pour mieux gérer le stress et les défis de la vie. Rappelez-vous que le but n'est pas de juger ou de changer votre protecteur, mais simplement de le reconnaître et de le comprendre.

  • Pour toute question, n'hésitez pas à me contacter !

Sources

  • Le corps n’oublie rien - Bessel A. Van der kolk
  • La Force de la confiance - François le Doze
  • Site self thérapie : https://selftherapie.com/
  • SCHWARTZ, Richard C, éd. 1995. Internal Family Systems Therapy. New York: The Guilford Press.
  • Schwartz 2019. Système familial intérieur: blessures et guérison. Elsevier Masson.

Lire les commentaires (2)

Articles similaires


2 Commentaires

Envoyé !

12 OCTOBER 2023 à 9:43

Testé et j'avance c'est cool...

25 AUGUST 2023 à 11:34

Je ne connaissais pas cette technique et je peux témoigner de sa puissance. J'avais tout le temps besoin de me mettre la pression sur tout et en travaillant en IR, j'ai appris à être plus cool avec moi même et ça change tout... merci

Derniers articles

À la une

Comment réussir sa prise de poste ?

06 Jan 2024

Une prise de poste est toujours une période délicate, près d'un quart des prises de poste ne répondent pas aux attentes. Les clés pour la réussir ci-dessous.

À la une

20 croyances sur le tabac

02 Déc 2023

Découvrez les 20 idées reçues sur le tabac pour vous aider à arrêter de fumer en douceur grâce à l’hypnose.

À la une

Surmonter la peur du rejet et de l'abandon avec l'hypnose

31 Oct 2023

Les blessures de rejet et d'abandon impactent fortement nos vies d'adulte. Heureusement on peut s'en libérer grâce à l'hypnose.

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Je peux pas j'ai hypnose

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.